Vaccins pour chiens

Contenu

Vaccins pour chiens

Qu'est-ce qu'un vaccin pour chien ?

Le vaccin pour chien est un médicament utilisé pour prévenir l'apparition ou diminuer la gravité d'une maladie spécifique dans le corps du chien. Pour faire ça, le vaccin du chien stimule le système immunitaire et permet la création d'anticorps et de cellules mémoires dans l'organisme. Ils « se souviennent » du vecteur de la maladie, qui peut être un virus, une bactérie, un parasite et, dans certains cas, une toxine ou une tumeur.

En effet, ce vaccin contient le vecteur de la maladie, en tout ou en partie. Cet élément, une fois injecté, va déclencher une réponse du système immunitaire du chien hôte. Parce qu'il sera reconnu comme « étranger » à l'organisme, on l'appelle un antigène. Les antigènes contenus dans le vaccin canin sont donc soit des fragments de virus, soit des virus entiers tués ou vivants inactivés (c'est-à-dire qu'ils sont capables de se comporter normalement dans l'organisme mais qu'ils ne sont plus capables de rendre le chien malade).

Pour que le vaccin soit efficace, les vaccins pour chiots doivent être répétés deux fois, à 3 à 5 semaines d'intervalle. Ensuite, il y a un rappel annuel. Elle se fait généralement dès l'âge de 2 mois.

Contre quelles maladies un chien peut-il être vacciné ?

Les vaccins pour chiens sont nombreux. Ils protègent généralement contre des maladies mortelles pour lesquelles il n'existe aucun remède ou contre des maladies qui peuvent tuer le chien de façon suraiguë et qui ne laissent pas le temps de le guérir.

  • La rage est une zoonose mortel. C'est-à-dire qu'il se transmet des animaux (et des chiens) aux humains. Il crée une encéphalite qui provoque la mort de l'individu infecté en quelques jours suite à une paralysie progressive de l'organisme et de l'appareil respiratoire. Il est très connu pour sa forme furieuse (le « chien fou ») qui n'est en fait pas sa forme la plus courante. Cette maladie, compte tenu de sa gravité et de sa contagiosité, est une maladie réglementée, c'est donc l'Etat qui gère sa vaccination sur le territoire français par l'intermédiaire des vétérinaires. C'est pourquoi pour vacciner un chien contre la rage, il doit être identifié par une puce électronique ou par tatouage, et que la vaccination doit être inscrite dans un passeport européen (bleu avec le texte traduit en anglais) qui est inscrit dans un registre. Seuls les vétérinaires ayant une autorisation sanitaire peuvent vacciner les chiens contre la rage. La France est aujourd'hui indemne de rage. Cependant, votre chien doit être vacciné s'il quitte le territoire ou s'il prend l'avion. Certains campings et retraite sur appel aussi demander la vaccination contre la rage. Si votre chien entre en contact avec un chien atteint de la rage, il peut être demandé à être euthanasié par les autorités sanitaires s'il n'est pas vacciné ou s'il n'est pas correctement vacciné.
  • Toux de chenil : pour cette maladie affectant l'appareil respiratoire des chiens élevés ou séjournant en communauté. Il déclenche une toux forte et gênante pour le chien. Le vaccin « toux de chenil » existe sous plusieurs formes (injection et intranasale).
  • Parvovirus se caractérise par des vomissements et diarrhée avec du sang. Cette gastro-entérite hémorragique peut être mortelle chez les jeunes chiens non vaccinés par malnutrition et déshydratation.
  • Distemper est une maladie virale qui affecte divers organes : les systèmes digestif, nerveux, respiratoire, oculaire… Elle peut être mortelle chez les jeunes chiens ou les chiens très âgés.
  • Hépatite de Rubarth est une maladie virale s'attaquant au foie, elle a disparu en France.
  • La leptospirose est une maladie bactérienne transmise par l'urine de rongeurs sauvages. Cela provoque un insuffisance rénale chien. Elle est traitée par des antibiotiques mais l'insuffisance rénale qu'elle déclenche peut être irréversible.
Plus sur le sujet :  Terre-Neuve-et-Labrador

Ces 6 maladies font partie de la vaccination annuelle classique du chien. C'est ce vaccin que votre vétérinaire vous propose chaque année, il est souvent appelé CHPPiLR. Chaque lettre correspond à l'initiale de la maladie ou du pathogène responsable.

Maladies nécessitant des vaccins

Vous pouvez vacciner votre chien contre d'autres maladies :

  • Piroplasmose est une maladie parasitaire transmise par la morsure d'une tique du chien. Le parasite microscopique s'installe dans les globules rouges du chien et provoque leur destruction. Elle entraîne la mort du chien si le traitement spécifique n'est pas administré rapidement. Parfois, on ne se rend pas compte que le chien est malade (fièvre, dépression, anorexie) avant de voir apparaître le symptôme typique : urine de couleur marc de café, c'est à dire brun foncé. Même vacciné contre la maladie, votre chien devra être traité contre les tiques et les tiques retirées du chien avec un crochet à tiques.
  • La maladie de Lyme est la même maladie qui affecte les humains. Il donne des symptômes très peu spécifiques qui le rendent difficile à diagnostiquer, comme des douleurs dans les membres. Il est également transmis par les tiques et a tendance à être plus fréquent chez les humains et les chiens.
  • Leishmaniose, maladie parasitaire transmise par une sorte de moustique, est très connue dans les pays du pourtour méditerranéen où elle sévit. Elle provoque la mort de l'animal après de longs mois d'évolution. Il fait maigrir le chien, la peau présente de nombreuses lésions et tous les organes internes peuvent être touchés. Le protocole de vaccination est long. Pensez à vacciner votre chien bien avant de partir pour le sud de la France.
  • Un vaccin est disponible depuis peu pour traiter mélanome du chien (vaccination anticancéreuse).
Plus sur le sujet :  L'arthrose du chien

Laissez un commentaire