Rhino-laryngologie

Contenu

Rhino-laryngologie

Qu'est-ce que l'oto-rhino-laryngologie?

L'oto-rhino-laryngologie, ou ORL, est la spécialité médicale consacrée aux affections et anomalies de la « sphère ORL », à savoir :

  • l'oreille (extérieure, moyenne et intérieure);
  • nez et sinus;
  • gorge et cou (bouche, langue, larynx, trachée);
  • les glandes salivaires.

L'ORL s'intéresse donc à l'audition, la voix, la respiration, l'odorat et le goût, l'équilibre et l'esthétique faciale (3). Elle comprend la chirurgie cervico-faciale.

De nombreuses affections et anomalies peuvent être prises en charge par un oto-rhino-laryngologiste, car tous les organes de la sphère ORL peuvent être touchés par :

  • malformations congénitales;
  • tumeurs;
  • infections ou inflammations;
  • traumatisme ou blessure ;
  • dégénérescence (surdité en particulier);
  • paralysie (faciale, laryngée);
  • mais aussi, les indications de chirurgie plastique et esthétique du visage et du cou.

Quand consulter un ORL ?

L'oto-rhino-laryngologiste (ou oto-rhino-laryngologiste) est impliqué dans le traitement de nombreuses maladies. Voici une liste non exhaustive des problèmes qui peuvent être pris en charge en ENT :

  • dans la bouche:
    • ablation (excision) des amygdales, des végétations adénoïdes;
    • tumeurs ou infections des glandes salivaires;
    • tumeurs de la bouche, de la langue.
  • dans le nez:
  • congestion nasale chronique;
  • ronflement et apnée du sommeil ;
  • sinusite ;
  • rhinoplastie (opération pour « refaire » le nez) ;
  • troubles de l'odorat.
  • infections de l'oreille répéter ;
  • perte auditive ou surdité;
  • mal d'oreille (douleur d'oreille);
  • acouphènes ;
  • troubles de l'équilibre, vertiges.
  • pathologies de la voix ;
  • stridor (bruit lors de la respiration);
  • troubles thyroïdiens (en collaboration avec un endocrinologue) ;
  • reflux gastro-laryngé ;
  • cancers du larynx, masses cervicales
  • au niveau des oreilles :
  • dans la gorge :
Plus sur le sujet :  Ce qu'il faut retenir lors du choix d'un kiwi

Bien que les pathologies de la sphère ORL puissent toucher tout le monde, il existe certains facteurs de risque reconnus, entre autres :

  • fumeur;
  • consommation excessive d'alcool;
  • surpoids ou obésité (ronflements, apnées…) ;
  • jeune âge : les enfants sont plus sujets aux otites et autres infections ORL que les adultes.

Que fait l'ORL ?

Pour poser un diagnostic et identifier l'origine des troubles, l'oto-rhino-laryngologiste :

  • interroge son patient pour connaître la nature des troubles, leur date d'apparition et leur mode de déclenchement, le degré d'inconfort ressenti ;
  • effectue un examen clinique des organes concernés, à l'aide d'instruments adaptés au nez, aux oreilles ou à la gorge (spatules, otoscope, etc.) ;
  • peut avoir recours à des examens complémentaires (radiographie par exemple).

Selon le problème et le traitement à prodiguer, l'oto-rhino-laryngologiste peut utiliser :

  • à divers médicaments;
  • aux fibroscopies ou endoscopies, pour visualiser l'intérieur des voies respiratoires par exemple ;
  • les interventions chirurgicales (l'ORL est une spécialité chirurgicale), qu'il s'agisse d'interventions tumorales, restauratrices ou reconstructives ;
  • prothèses ou implants;
  • à la rééducation.

Quels sont les risques lors d'une consultation ORL ?

La consultation d'un oto-rhino-laryngologiste ne comporte pas de risques particuliers pour le patient.

Comment devenir ORL ?

Devenir ORL en France

Pour devenir oto-rhino-laryngologiste, l'étudiant doit obtenir un diplôme d'études spécialisées (DES) en ORL et chirurgie cervico-faciale :

  • il doit d'abord suivre, après son baccalauréat, une première année commune d'études de santé. A noter qu'en moyenne moins de 20 % des étudiants parviennent à franchir ce cap ;
  • à la fin de la 6e année, les élèves passent les épreuves nationales de classement pour entrer à l'internat. En fonction de leur classement, ils pourront choisir leur spécialité et leur lieu d'exercice. L'internat en oto-rhino-laryngologie dure 5 ans (10 semestres, dont 6 en ORL et chirurgie cervico-faciale et 4 dans une autre spécialité, dont au moins 2 en chirurgie).
Plus sur le sujet :  Il y a des contractions, mais il n'y a pas de divulgation - que faire (col de l'utérus, utérus)

Enfin, pour pouvoir exercer la pédiatrie et détenir le titre de docteur, l'étudiant doit également défendre un mémoire de recherche.

Devenir ORL au Québec

 Après ses études collégiales, l'étudiant doit compléter un doctorat en médecine. Ce premier cycle dure 1 ou 4 ans (avec ou sans année préparatoire à la médecine pour les étudiants admis avec une formation collégiale ou universitaire jugée insuffisante en sciences biologiques fondamentales). Ensuite, l'étudiant devra se spécialiser en suivant une résidence en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale (5 ans). 

Préparez votre visite

Avant de se rendre au rendez-vous chez un ORL, il est important de passer les éventuels examens d'imagerie ou de biologie déjà réalisés.

Il est important de noter les caractéristiques de la douleur (durée, début, fréquence, etc.), de se renseigner sur ses antécédents familiaux et de se munir des différentes prescriptions.

 

Pour trouver un médecin ORL :

  • au Québec, vous pouvez consulter le site Internet de l'Association d'oto-rhino-laryngologie et deirurgie cervico-faciale du Québec4, qui offre un annuaire de leurs membres.
  • en France, via le site de l'Ordre des médecinsâ ?? µ ou le Syndicat national des médecins spécialisés en chirurgie ORL et cervico-faciale6, qui propose un annuaire.

La consultation chez l'oto-rhino-laryngologiste est couverte par l'Assurance maladie (France) ou la Régie de l'assurance maladie du Québec.

Laissez un commentaire