Pipérine : utilisation et bienfaits – bonheur et santé

Contenu

La pipérine est un alcaloïde présent dans le poivre. Il a été découvert en 1819 par Hans Christian Orsted. Soigné de pipérine, il est aussi traité des bienfaits du poivre.

En effet, en tant qu'avocat du bien vivre au naturel, nous recommandons la consommation de pipérine par le biais du poivre. Il est naturel, sans transformation chimique et sain. Suivez ces lignes, pipérine : utilisation et bienfaits

Biodisponibilité des nutriments

Plusieurs nutriments que nous consommons ne peuvent pas être assimilés directement dans notre corps. Et donc ils ne peuvent en principe pas être utiles à notre organisme.

Cependant, certains nutriments comme la pipérine facilitent l'assimilation de ces nutriments à travers les parois intestinales. Ainsi certains minéraux, vitamines, phytonutriments qui ne sont pas immédiatement biodisponibles peuvent être assimilés dans le sang (1).

Effet anti-dépresseur

La pipérine contenue dans le poivre augmente le niveau de sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans notre bien-être moral général. Le poivre agit contre l'insomnie, la peur, l'anxiété, la dépression.

Où trouver des gélules de pipérine efficaces ?

Il n'est pas toujours facile de trouver de bonnes gélules. Bonheur et santé a fait pour vous une petite sélection. Les voici:

Aucun aliment trouvé.

Pipérine et diabète

Pour maintenir une bonne glycémie, l'endothélium doit fonctionner correctement. L'endothélium est un tissu qui recouvre la paroi des vaisseaux sanguins et du cœur.

Ces tissus sécrètent des fluides pour resserrer et dilater les vaisseaux. Un lien a été trouvé entre une fonction endothéliale saine et la glycémie.

Dans le diabète, le rôle de l'endothélium est fortement réduit en raison de la surproduction de radicaux libres.

Cependant, la pipérine a non seulement un effet vasodilatateur (permet de dilater les parois), mais aussi d'éliminer les radicaux libres qui empêchent le bon fonctionnement de l'endothélium.

Pipérine : utilisation et bienfaits – bonheur et santé
Pipérine en capsules et grains – poivre

Le poivre, un hépatoprotecteur

Le poivre est un hépatoprotecteur, ce qui signifie qu'il protège le foie ou modifie les fonctions de l'hépatite (2).

Votre foie est comme une usine de raffinerie. Sans blague. En effet, c'est le poivre qui purifie, nettoie, filtre, trie, transforme les nutriments que nous consommons.

 

Il en va de même pour les toxines que nous consommons par l'air que nous respirons ou par les drogues.

Après avoir fini de nettoyer les nutriments des graisses et des toxines, il les stockera et les répartira en fonction des besoins de chaque organe et des nutriments disponibles. N'est-ce pas génial !!!

Mais il arrive que le foie lui-même devienne gras, à force de purifier les nutriments. Cela arrive quand on mange des repas trop riches, trop bien arrosés, surtout le soir.

 

Qui viendra donc au secours de Monsieur Foie pour le nettoyer, l'assainir, le fortifier et lui permettre de jouer son rôle.

Devinez, mademoiselle Pipérine ! Les produits biochimiques contenus dans le poivre favorisent les fonctions hépatiques et biliaires. Ils protègent le foie et le maintiennent en bonne santé.

Au-delà du piment, vous avez du Chardon Marie, de la Choline, du Curcuma et de l'Artichaut qui aident à protéger votre foie. De plus, la pipérine permet au foie de produire de la bile.

 

A lire : Tous les bienfaits du Moringa

Plus sur le sujet :  Les 10 bienfaits de l'huile de jojoba

Protection contre l'hyperchlorhydrie

Lorsque vous souffrez d'hyperchlorhydrie, votre corps ne produit pas assez d'acide chlorhydrique pour assimiler certains nutriments. C'est le cas des vitamines, notamment de la vitamine B12 ; minéraux tels que le manganèse et les protéines.

L'hyperchlorhydrie favorise la prolifération de Candida albicans dans votre intestin. Entre autres, il provoque la mauvaise haleine, la constipation et bien d'autres maux.

Mais le poivre noir (pipérine) stimule les papilles. Cela permettra la production de sucs gastriques, ce qui augmentera la sécrétion d'acide chlorhydrique.

De plus, l'action chimique de la pipérine facilite l'assimilation des nutriments dans l'organisme. La consommation de poivre réduit les ballonnements et les flatulences.

Pipérine et thermogenèse

La nourriture que nous mangeons est transformée par notre corps en énergie. Le processus (3) de transformation et de métabolisme est appelé thermogenèse. Ce dernier permet également de réguler, d'équilibrer votre poids.

La consommation de certains aliments profite à la thermogenèse. D'autres, au contraire, agissent négativement sur le processus de thermogenèse. C'est pourquoi il est important de bien sélectionner vos repas.

La pipérine contenue dans le poivre est un élément essentiel de la thermogenèse. Comme beaucoup d'épices d'ailleurs, elle favorise son action dans l'organisme. C'est pourquoi certains ont pu dire que la pipérine consommée régulièrement permet de perdre du poids.

Le poivre est un anti-inflammatoire

Une étude a été menée et publiée par le 'Asian Pacific Journal of Tropical Medicine' (4). Dans cette étude, l'action de la pipérine comme anti-inflammatoire a été démontrée chez le rat.

Pour l'arthrite, l'enflure et plus encore, le poivre agit pour réduire l'inflammation

Cependant, je vous conseille d'associer du poivre avec du gingembre et du curcuma pour un cataplasme. Tu auras besoin de:

  • 2 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1 doigt de gingembre ou 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 2 cuillères à café d'huile d'olive

Mélangez le tout et mettez-le sur la partie affectée.

Contre la fièvre

Pipérine : utilisation et bienfaits – bonheur et santé
Variétés de pipérine-poivre

Pour lutter contre la fièvre, utilisez de l'huile de poivre dans vos bains. Environ 4 cuillères à soupe d'huile pourraient faire l'affaire. Plongez dans votre bain et détendez-vous. Non seulement l'action de la pipérine fera baisser la fièvre.

Mais en plus, vous serez guéri de l'état dépressif dans lequel la fièvre et autres maladies bénignes nous plongent souvent. Le Poconeol 22 utilisé contre les états fébriles contient une quantité importante de poivre dans sa composition.

Un anti bactérien

La pipérine en général aide à renforcer les globules blancs. Assurant ainsi une meilleure défense de notre organisme. Les mauvaises bactéries sont éliminées par l'action de la pipérine dans votre corps.

Le poivre noir est également recommandé en cas d'angine, de bronchite et autres.

A lire : Prenez de la curcumine, votre corps vous remerciera !

Plus sur le sujet :  Calicivirus : comment traiter la calicivirose féline ?

Aucun aliment trouvé.

Pipérine contre le vitiligo

La pipérine peut aider à prévenir et à combattre le vitiligo. Le vitiligo est une infection bactérienne de la peau. Elle se manifeste par une dépigmentation de l'épiderme. Cette dépigmentation apparaît lorsque les mélanocytes deviennent inactifs.

Pour rappel, les mélanocytes synthétisent la mélanine de la peau, lui permettant sa couleur et sa singularité. Quand on connaît le vitiligo, des taches blanchâtres apparaissent sur le visage, les coudes, les parties génitales.

King College London University a réalisé une étude sur la pipérine et le vitiligo par ses chercheurs. Il apparaît que l'effet chimique du poivre permet de rendre actifs les mélanocytes inactifs.

Ces résultats sont encore meilleurs lorsque le traitement combine également l'utilisation de rayons UV et d'autres substances. Mais l'élément essentiel dans le traitement du vitiligo reste la pipérine.

Poivre et curcuma, une alliance parfaite

Avez-vous lu notre article sur le lecteur fidèle du curcuma ? Nous avons parlé entre autres de l'importance de consommer du curcuma avec du poivre. Ceci afin de faciliter la perméabilité du curcuma dans le sang.

La pipérine, est un produit chimique contenu dans le poivre qui stimule en effet l'action des enzymes et autres nutriments dans le corps. Quant au curcuma, c'est aussi une épice mais qui n'est pas assimilable dans le sang. Il n'est donc pas biodisponible.

Ce qui veut dire qu'on peut consommer du curcuma, si on n'ajoute pas le poivre qui active sa biodisponibilité, le curcuma ne pourra pas nous apporter ses bienfaits. Leur consommation doit toujours être liée.

Étant un produit chimique, la pipérine va donc libérer les nutriments du curcuma, permettant ainsi sa biodisponibilité dans notre sang.

Alors rappelez-vous mesdames, si vous consommez du curcuma, le poivre est son compagnon dans toutes les recettes.

En plus de la pipérine, l'huile d'olive et le gingembre contribuent également à la perméabilité du curcuma. La pipérine augmente l'action du curcuma dans votre sang.

Encore plus simple, prenez les 2 gélules !

Plus sur le sujet :  Période de gestation de la chatte : les étapes de sa grossesse
Pipérine : utilisation et bienfaits – bonheur et santé
Grains de poivre et poudre de curcuma

Utilisation et contre-utilisation

La dose recommandée de pipérine est de 5 à 15 mg/jour

La pipérine contenue dans le poivre peut parfois irriter les muqueuses intestinales. Surtout en cas de gastrite, il est déconseillé de manger du poivre.

De plus, en cas d'hémorroïdes, la consommation de poivre est également déconseillée.

La pipérine stimule la biodisponibilité de plusieurs enzymes dans le corps. Cependant, les actions d'autres enzymes sont soit inhibées, soit multipliées de manière disproportionnée ou par son action.

Donc, si vous consommez du poivre, en quantités importantes, assurez-vous de ne pas prendre de viagra avant et après les 4 heures qui les séparent. En effet l'enzyme CYP3A4 qui métabolise le viagra voit son action multipliée par 2,5 avec l'action de miss pipérine.  

100g de viagra consommé avec du poivre équivalent à 250g de viagra consommé sans le poivre. Cela peut avoir de graves répercussions pour le consommateur (5). Il est plus sage d'en parler d'abord à votre médecin.

Conclusion

Le poivre peut être associé à d'autres aliments pour profiter pleinement des bienfaits de leurs nutriments. La pipérine qu'il contient stimule en effet la biodisponibilité des aliments.

Il multiplie l'action de ces aliments. En plus de cette fonction du poivre, vous disposez d'autres bienfaits relatifs à votre bien-être au quotidien. Et vous, qu'est-ce qui vous lie au poivre ?

Laissez un commentaire